H/F Île-de-France

 
 


Accueil

APÉRO DE L’ÉGALITÉ !

Mercredi 16 novembre à 20h  
Maison des Associations du 18ème
Dans le spectacle vivant, les femmes représentent 52% des étudiant-e-s… pourtant elles ne sont que 27% de metteuses en scène ! Discriminations à l’embauche ? Incompétence ? Manque d’ambition ? Pourquoi les femmes disparaissent du radar de ces métiers artistiques ?

Nous organisons cet apéro-réunion afin d’amorcer la journée d’étude du vendredi 9 décembre au Théâtre de la Cité Internationale sur l’étude de Raphaëlle Doyon sur « Les trajectoires professionnelles des artistes femmes en art dramatique », une occasion de faire un état des lieux et de débattre ensemble sur les inégalités persistantes entre les hommes et les femmes. Échanges, réflexion et propositions d’initiatives seront à l’ordre du jour !

AU PROGRAMME :
– Arpentage de l’étude de Raphaëlle Doyon, « Parcours des femmes en arts dramatiques ».
– Débat mouvant
– Brainstorming
– Apéro
Adhérent-e-s ou simples curieux-ses, venez échanger avec nous sur les projets et actions à venir, partager vos idées et poser vos questions. C’est aussi l’occasion d’intégrer un groupe de travail pour agir à nos côtés !
Comment venir :
Maison des Associations du 18ème : 15 passage Ramey, 75018 Paris.
Pour y venir : Stations Jules Joffrin ou Marcadet-Poissonniers – ligne 4.
Accueil

LETTRE DES SPECTATEURS ET DES SPECTATRICES

L’égalité femmes-hommes dans les arts et la culture ne peut, bien sûr, pas se faire sans votre aide ! Chacune de vos petites actions fait avancer la lutte contre les inégalités femmes-hommes.

Agir, oui! Mais comment ?
Beaucoup d’entre vous se demandent ce qu’ils peuvent bien faire de concrêt pour nous aider, nous vous proposons aujourd’hui une action simple pour alerter vous-même le directeur ou la directrice de théâtre et créer une réelle prise de conscience.

Vous trouverez donc, à télécharger, une lettre de spectatrice ici et/ou une lettre de spectateur ici (à vous de choisir) à envoyer, comme bon vous semble (par voie postale ou autres), au directeur ou à la directrice de votre théâtre préféré. Juste pour lui dire que, vous aussi, vous savez compter.

HF Nord – Pas de Calais – Picardie est à l’origine de cette initiative. Pour suivre leur actualité, cliquez ici !

Accueil

PROCHAINS RENDEZ-VOUS D’HF ÎLE-DE-FRANCE

HF Île-de-France organise un apéro-réunion ouverte tous les 3ème mercredis de chaque mois. Adhérent-e-s ou simples curieux-ses, venez échanger avec nous sur les projets et actions à venir, partager vos idées et poser vos questions. C’est aussi l’occasion d’intégrer un groupe de travail pour agir à nos côtés ! réunion ouverte

Accueil

HF Île-de-France recrute un-e chargé-e du service administratif et financier

HF est une association fondée en 2009 en Ile-de-France, pour défendre l’égalité de droits et de pratiques professionnelles entre les femmes et les hommes dans les milieux de l’art et de la culture.

 

Pour lutter contre les discriminations de sexe constatées, HF Ile-de-France développe de nombreuses actions : le lancement de la Saison Égalité en 2013/2014, la production d’une étude statistique et qualitative sur les trajectoires professionnelles des femmes artistes, ainsi que le développement d’un projet autour du matrimoine.

 

Offre

Poste

Sous la responsabilité du bureau, le-a chargé-e du service administratif et financier assure le fonctionnement général de l’association et la coordination des projets, essentiellement la Saison Égalité et le projet autour du Matrimoine.

(…) lire la suite de HF Île-de-France recrute un-e chargé-e du service administratif et financier »

Accueil

Avignon 2015 : table-ronde sur la matrimoine

Le Mouvement HF en Avignon pour l’égalité hommes/femmes dans les arts et la culture

Le samedi 11 juillet à 11h30, HF Île-de-France organisait au Chapiteau du OFF une table-ronde sur le matrimoine.

Écouter la table-ronde :

Première partie : Les causes de l’effacement
Deuxième partie : Les voies du salut
Troisième partie : Comment revaloriser le matrimoine

 

Voir la table-ronde :

Première partie                  Deuxième partie
Troisième partie                 Quatrième partie
Cinquième partie               Sixième et dernière partie

 

 

Avignon 2015 : table-ronde sur la matrimoine organisée par HF Île-de-France le 11 juillet

 

Notre mémoire culturelle est construite sur un socle de biens artistiques à 95% masculin. En 2013, sur 56 commémorations dans les domaines des Arts et de la Littérature, il n’y a que 5 femmes. Que sont nos mères devenues ? Pourquoi chaque nouvelle génération se pense-t-elle comme pionnière ? Le Mouvement HF se préoccupe des artistes femmes du présent mais aussi du passé à travers la revalorisation du « matrimoine », l’héritage des mères et pas seulement des pères.

Avec la participation de :

Claire Bodin, directrice artistique Cie les Bijoux Indiscrets et Festival Présences Féminines,
Aurore Evain, autrice, metteuse en scène et chercheuse sur la notion du Matrimoine,
Hélène Marquié, chorégraphe, maîtresse de conférences au Centre Études de genre – Université Paris 8.

Accueil

Le Mouvement HF en Avignon : trois évènements pour l’égalité hommes/femmes dans les arts et la culture

Samedi 11 juillet / 11h30 / Chapiteau du OFF :
Le matrimoine

Dimanche 12 juillet / 14h30 / Péniche Rhône-Alpes :
État de la jeune création

Dimanche 12 juillet / 16h30 / Cour du Cloître Saint-Louis :
Femmes artistes et créatrices : poids du sexisme, des origines, du patronyme et de la couleur de peau

 

Samedi 11 juillet 2015 / 11h30 / Chapiteau du Village OFF

Table ronde : LE MATRIMOINE

Notre mémoire culturelle est construite sur un socle de biens artistiques à 95% masculin. En 2013, sur 56 commémorations dans les domaines des Arts et de la Littérature, il n’y a que 5 femmes. Que sont nos mères devenues ? Pourquoi chaque nouvelle génération se pense-t-elle comme pionnière ? Le Mouvement HF se préoccupe des artistes femmes du présent mais aussi du passé à travers la revalorisation du « matrimoine », l’héritage des mères et pas seulement des pères.

 

Rencontre animée par HF Île-de-France.

Avec la participation de :

– Claire Bodin, directrice artistique Cie les Bijoux Indiscrets et Festival Présences Féminines,
– Aurore Evain, autrice, metteuse en scène et chercheuse sur la notion du Matrimoine,
– Hélène Marquié, chorégraphe, maîtresse de conférences au Centre Études de genre – Université Paris 8,
– Guillaume Tanhia, fondateur de la Panthéone, monument numérique dédié aux femmes exceptionnelles.

(…) lire la suite de Le Mouvement HF en Avignon : trois évènements pour l’égalité hommes/femmes dans les arts et la culture »

Accueil

Matrimoine – work in progress

Nous avons retenu un prestataire pour le site et nous préparons activement les Journées du Patrimoine des 19 et 20 septembre prochains

Le groupe de travail s’occupant du site Matrimoine a retenu un candidat, avec lequel nous préparons le lancement du site pour septembre 2015.

Pour ce qui est de son contenu, quelques adhérent-e-s et chercheuses de notre réseau s’activent pour identifier les créatrices à mettre en lumière, et nous proposer des fiches les concernant. Vous voulez les rejoindre? C’est encore possible !

 

Parallèlement, HF met en place une série de manifestations autour du Matrimoine, afin de mettre en valeur les œuvres des créatrices du passé. Le groupe événements concocte donc une série de parcours et autres animations féministes, afin de contribuer à mettre en lumière notre matrimoine.

Accueil

Quizz Matrimoine

À l’occasion du lancement de la deuxième Saison Égalité, l’équipe d’HF Île-de-France a élaboré un quizz sur le matrimoine.

Question 1

Linguiste et philologue, j’ai été élu membre de l’Académie Française. Je me suis farouchement opposée à l’emploi des termes « autrice » et « écrivaine ». J’ai loué l’invention du féminin « conne ».

Je suis…        >> Georges Dumézil        >> Jean-Louis Guez de Balzac        >> Alain Finkielkraut

 

Question 2

Enfant prodige, j’ai chanté et joué du clavecin dès l’âge de 5 ans devant Louis XIV. On m’a même appelée  « Première musicienne du monde » ! Je suis la première femme à avoir composé un opéra en France. Mon opéra Céphale et Procris est le premier composé par une femme représenté sur la scène de l’Académie Royale de Musique en 1694

Je suis…        >> Antonia Bembo        >> Louise Farrenc        >> Elisabeth Jacquet de La Guerre

 

Question 3

Je suis né-e en 1862. Mallarmé voyait dans mon travail « une ivresse de l’art et, simultanément un accomplissement industriel ». Je me suis intéressé-e aux propriétés du radium. J’ai souvent travaillé avec plus d’une vingtaine de techniciens, et déposé plus d’une quinzaine de brevets, en France, aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne.

Je suis…        >> Marie Curie        >> Alice Guy        >> Loïe Fuller

 

Question 4

L’histoire raconte que j’ai failli perdre ma tête et que mes improvisations sur la Marseillaise m’ont sauvée ! Le grand violoniste Viotti a été l’un de mes partenaires réguliers de musique de chambre. J’ai eu l’honneur insigne d’être le premier professeur féminin de piano du conservatoire de Paris

Je suis…        >> Elisabeth Vigée Lebrun        >> Hélène de Montgeroult        >> Julie Candeille

 

Question 5

Je suis  née en 1887. Je suis à la fois pianiste, organiste, cheffe d’orchestre et pédagogue. J’ai exercé une influence majeure sur la  musique occidentale en formant des musiciens d’exception parmi lesquels de grands compositeurs et des interprètes du monde entier comme Aaron Copland, Astor Piazzolla, Quincy Jones, Lalo Schifrin, Michel Legrand, george Gershwin…

Je suis…        >> Nadia Boulanger        >> Hélène Fleury-Roy        >> Marguerite Canal

 

Question 6

Je suis né-e en 1891. J’ai dansé entre autres au Mariinski, au sein des Ballets russes et dans de grandes compagnies dans le monde. J’ai chorégraphié de nombreux ballets, particulièrement remarqués pour leur modernité. J’ai aussi participé à la chorégraphie du célèbre Après-midi d’un faune.

Je suis…        >> Serge de Diaghilev        >> Vaslav Nijinski        >> Bronislava Nijinska        >> Maïa Plissetskaïa

 

Question 7

Ma comédie La Folle Enchère a été jouée à la Comédie-Française et devant la Cour en 1690. Mon amant, le comédien Dancourt, s’est attribué ma pièce. J’ai été l’éditrice des Œuvres posthumes de Jean de La Fontaine.

Je suis…        >> Marie Desmares, dite La Champmeslée        >> Madame Ulrich        >> Antoinette Deshoulières

 

Question 8

Je suis né-e en 1783.  J’ai été célèbre à l’Opéra de Paris comme danseuse/danseur virtuose et chorégraphe, et connu‑e pour mes caprices de star. Léon Tolstoï parle de mes succès dans Guerre et paix. J’ai défrayé la chronique en quittant Paris sous un travestissement de l’autre sexe, pour rompre mon contrat avec l’Opéra et fuir à Saint-Pétersbourg sans payer de dédit.

Je suis…        >> Louis Duport        >> Marie Camargo        >> Marie Taglioni.

 

Question 9

J’ai obtenu en 1913 le Premier grand Prix de Rome pour ma cantate Faust et Hélène. Je sais que l’on dit de moi que je suis un génie. Hélas je n’ai vécu qu’un peu plus de 24 ans.

Je suis…        >> Claude Debussy        >> Lucienne Heuvelmans        >> Lili Boulanger

 

Question 10

Je suis né-e vers 1707. J’ai été célèbre comme interprète, et j’ai aussi chorégraphié à l’Opéra de Paris et à l’étranger. On se souvient notamment de moi pour le renouveau apporté à la danse, pour avoir simplifié les costumes et les coiffures.

Je suis…        >> Pierre Gardel        >> Marie Sallé        >> Isadora Duncan

 

Question 11

Je suis née en 1662 à Rouen et je porte un nom très moderne. Poétesse, romancière et dramaturge française, j’ai écrit, entre autres, 2 tragédies, Laodamie et Brutus, qui ont connu un énorme succès à la Comédie Française. Voltaire se serait grandement inspirée de ma tragédie Brutus pour écrire la sienne.

Je suis…        >> Fanny Raoul        >> Catherine Bernard        >> Marie-Anne Barbier

 

Question 12

Longtemps j’ai hésité entre la peinture et la musique, j’en ai gardé l’amour de la broderie. Pour mon père il n’était pas question que je joue du piano. Je suis la seule femme ayant fait partie du célèbre « Grou pe des Six ». Mon nom, trop comique…il m’a fallu le modifier.

Je suis…        >> Mélanie Bonis        >> Marie Laurencin        >> Germaine Tailleferre


(…) lire la suite de Quizz Matrimoine »

Accueil

Pour ne plus faire l’autruche – Lettre aux adhérent-e-s à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle

Paris, 11 février 2015

 

Qu’ai-je appris cette année ?

 

Cette année j’ai appris à dire autrice, résistant ainsi farouchement à mon correcteur orthographique de messagerie électronique qui voulait systématiquement remplacer autrice par « autruche » ou « Autriche ».

 

J’ai appris à dire autrice, même si on me faisait répéter plusieurs fois, avec un rictus sarcastique au coin de la bouche « autiste ?! »

 

J’ai appris à ne plus être schizophrène et à me conjuguer intégralement au féminin, à m’accorder tous les violons sur le même air, l’air de rien ne plus dire auteuRE – metteuSE en scène. Cela dit, notez bien que le même redresseur de tort de la même messagerie électronique persiste à corriger metteuse par

« meNteuse »…

 

J’ai appris à dire autrice aussi simplement qu’on dit actrice. Et là ça ne gêne personne parce que comme nous le rappelle fort bien dans ses travaux Aurore Evain le -trice sied bien à la muse, à l’inspiratrice, et ce depuis le Grand Siècle, tandis qu’il apparaît comme une verrue, un appendice mal formé à la fin du radical de celui qui ceint sur sa tête bien faite l’autorité toute puissante et toute virile de l’auteur ! Et l’Académie française droite dans ses bottes de déclarer toute péremptoire que le mot autrice, pourtant dérivé du très orthodoxe latin auctrix, est à classer parmi les féminins qui « déchirent absolument les oreilles » !… reléguant d’un tour de main notre autrice dans les eaux tristes du mauvais goût de l’éloquence française.

 

J’ai appris à résisté à ceux qui voulaient me faire croire qu’il fallait laisser la langue se réformer de soi-même, parce que la langue, c’est comme la société ça n’évolue pas tout seul… Et parce que je n’ai pas des siècles à vivre pour attendre que la langue accepte enfin de dire notre réalité d’aujourd’hui.

 

J’ai appris qu’il fallait avoir la langue de son côté pour faire autorité.

 

J’ai appris enfin à jouer au scrabble : depuis 2004 autrice compte parmi les mots officiels du jeu et si l’on compte bien, autrice rapporte plus de points qu’auteur. Exception notable, puisqu’en revanche elles rapportent moins de prix : de 1900 à 2013 les femmes remportent 23% des prix littéraires, soit 170 sur un total de 722 lauréats, d’après le rapport de l’Observatoire de l’Egalité produit par le MCC en 2014. La plaquette éditée par la SACD « Où sont les femmes ? » montre que dans les scènes du réseau labellisé en 2013-14 les femmes écrivent 20% des textes, soit 111 sur 552. En 2014-15 selon la même source, 24% des textes joués sont écrits par des femmes.

 

En 2014, j’ai appris à recompter donc.

J’ai appris à ne compter que sur nous-mêmes et notre indéfectible volontarisme pour faire bouger les lignes et ouvrir la page aux autrices, aux actrices, aux metteuses et autres empêcheuses de tourner en rond, entre soi, en vase clos.

En 2014 j’ai appris enfin à ne plus faire l’autruche, à sortir la tête de l’eau et du sable, j’ai appris à dire autrice – ça me fait encore un peu bizarre mais tant pis j’assume, sans fard et sans triche !

 

Aline César,

présidente de HF Ile-de-France

Accueil

Clip HF les femmes dans la culture !

Avec Sarah Vermande, Eva Darlan, scénario : Marie Sophie Ahmadi

Accueil

Saison Égalité Île-de-France : Revue de presse

Égalité Hommes/Femmes dans l’art et la culture
Première Saison Égalité 2013/2014
HF Île-de-France

25 théâtres s’engagent

 

Contre les discriminations artistiques et culturelles
Une programmation équilibrée femmes-hommes
Une réorganisation interne paritaire
Une information auprès du public

La Conférence de presse a eu lieu le 10 juin 2013 et la Soirée de lancement s’est déroulée le 21 octobre 2013 à l’Athénée-Théâtre Louis Jouvet.

Revue de presse :

 

 

 

 

    • Regarts, compte rendu de la conférence de presse du 10 juin 2013 et du Marathon L’Habitude de la liberté, par Bruno Fougniès : « Conférence SACD »

 

 

    • ƒƒƒ Un fauteuil pour l’orchestre, compte rendu de la conférence de presse du 10 juin 2013, par Anne Grahm : « L’égalité entre homme et femme dans l’art et la culture : exception française au masculin »